chez moi
TV again


Si comme tous les français tu passes plus de quatre heures par jour
devant la télé, il a du t'arriver forcément et dieu soit loué !, à moins que tu ne sois un vampire assoiffé de sang ou un serial-killer en manque de chairs tailladées ou la réincarnation d'un bourreau nazi étudiant l'effet de la douleur sur un corps en vie, il a du t'arriver, et je te le souhaite du fond du coeur, de te demander pourquoi tant de morts défilent sur ton écran.

Si cela t'a quelque peu travaillé et qu'il n'a pas englouti jusqu'à la dernière de tes neurones dont TF1 fait son festin quotidien, probablement après un grand coup de gueule ou un coup de sang salutaire à la vue d'un cadavre ouvert et sanguinolant que dépècent avec calme de jolies nanas, non sans cette pointe d'humour que l'on attend immanquablement de ceux qui baignent en permanence dans l'horreur de la condition humaine, la mort si peu ragoutante sauf pour les vers de terre.

Si donc en proie à une subite crise de conscience, tu as pris le temps d'éplucher ton programme télé pour chercher quelle dose de bonheur en retirer, loin de ces machabées dans les frigos, des violeurs d'enfants, des assassins cupides, des amants sanguinaires, alors tu as pas pu te rendre compte à quel point notre télé ressemble en tout point à ces arènes romaines que l'on décrie tant.

Aucun empereur ne pouvait se passer des jeux pour imposer sa gloire et son pouvoir. Le peuple voulait du sang ? Qu'il en ait. Et que les combats durent le plus longtemps possible. Plus de gladiateurs ? Alors qu'on amène les impies et les lions. Plus d'impies ?! Alors qu'on aligne des chars aux roues hérissées de lames. Et que ça saigne ! Et que ça crie !!! Tant que le peuple est content.

Plus de 80% de la programmation télévisuelle n'est faite que de sang qui gicle, a giclé ou giclera. Les bons tuent les méchants qui ont tué les bons, le tout sur ton grand écran sans carré blanc.

Et nous laissons nos gosses devant, pour avoir la paix, les laissant devant un monde fou qui ne pense qu'à la mort et aux pires façons de la donner.

Rien n'a changé. Nous nous disons civilisés mais rien ne nous différencie des foules meurtrières du temps de la Rome antique. Sans l'invention de la télé, les arènes existeraient encore.

Mais elle nous donne ce que nous lui demandons : voir l'enfer.













Le conte de Souris
soldat d'assaut
Le journal du Colonel
Itinerrances
Un Sacré rêve
Il va être père. A Paul et Angélique
Pendant ce temps à Veracruz 1
Chris chez Franck Fernandel
Trop top le rateau du voisin !
Dans les coulisses du temps d'un prof
Mon mantra du matin
Le petit bidon
Alice
Daltonien
mon 1er manuscrit refusé
Les "petits" métiers
Youpi ! L'école est finie
Debout
Notre Dame a sauvé Marseille
christian
Ma Méditerranée
Ses pieds lui rappellent
Il compte
La Bougie
Pendant ce temps à Veracruz 2
Pas un bruit
Un thé nature !
Stardate 52510.38.
Au Bois Joli
Foutue Télé !
Ô Toulouuuuuuse
Pendant ce temps à Veracruz 3
ma Méditerranée
Carnet de voyages
Tropiques Calypso
Marseille
Ma page est encore blanche.
Une rose pour Isabelle
Ma Mama corse
Pendant ce temps à Veracruz 4
TV. Lettre à feu.
Dehors l'oiseau
TV, le Grand zapping
Doumé ! La dournée !
TV again
TV folle !
La page est blanche
On vit
Le Routier
Au-delà de la fiction
La plage bis !
Ecocide
Etat des lieux
Nombre de têtes nucléaires ?
Un monde s'écroule
Chacun sur sa planète.
Le con ducteur de BM
Un soir comm'ça.
Pour trouver ton but
L'Infini nous attend
Belle époque
LE CRI
A la maison de retraite
TV war show, 14 juillet
Pauvres fous que nous sommes
France 5, Arrêt sur Images
Education à refaire
De l'amour.
20000 lieues, Les Goudes
"Elle" s'appelle Edith
Pendant ce temps à Veracruz 5
Il aurait aimé naître femme
Dans ma bibliothèque
Mes dimanches
Chez Ingrid
Le Gai Savoir du Pied
Une rose pour Isabelle
L'Invitation
Régression
Bonhomme bonhomme
Mon petit Jésus
Quand j'entendrai le glas
Si tu peux te rendre compte
Les attitudes préalables
Carnac vu par Einstein
BLC ATTITUDE
Le contrat qui nous enchaîne
code-barre
Qui est Je ?
Le chant des Baumes
J'ACCUSE
Un bar à Marseille
Matrix, Le Virus
Puissants, vous paierez
Demain c'est Noël
Les obstacles à la communication
Le chemin des étoiles
J'étais un mouton
Bien communiquer
Femme et homme mode d'emploi
Le BOYCOTT, arme de reconstruction massive.
non-dits, 90 % du message
merde aux annonceurs
Le fonctionnement de notre cerveau
L'éditoLes éditos mai 2017...Les éditos mars 2011/juin 2016Bric à BracItinérrancesIl n’y a pas d’ailleursMots de MaitresFAIS FRONT1984La pilule rouge ou la bleue ?M'écrireMa vie