chez moi
Le BOYCOTT, arme de reconstruction massive.








Paru dans







Contre les les empoisonneurs assassins, les sanguinaires exploiteurs, les criminelles entreprises.

Par le boycott nous avons le Pouvoir, si humbles soyons-nous, de les empêcher de continuer à nuire.

Sans notre argent et sans la moindre goutte de notre sang, ils ne sont plus rien et disparaissent tout simplement.

Qui donnerait ses sous à des assassins ? Notre salut est bien dans notre portefeuille.

Si les consommateurs s’unissaient dans une grève citoyenne, Nike ne vendrait plus ses tennis fabriqués par des enfants. Charral ne fourguerait plus de viandes avariées. Monsanto devrait mettre la clé sous la porte et avec elle tous les imbéciles qui n’ont pas encore compris à quel point il est dangereux d’aller contre-nature.

Plus de religieux menteurs aux robes hors de prix ni de pape bullant sur un trône usurpé. Terminé les savants qui créent notre viande de demain. Et le génocide dans nos étables, les toxiques dans nos légumes, l’eau polluée par des industriels irresponsables.

Nous n’aurions plus dans le corps ces 76 substances toxiques trouvées dans des députés européens qui se sont prêtés au jeu et dont personne ne sait l’effet à long terme, que l’on prévoit terrible.

"Le Fonds mondial pour la nature (WWF) poursuit sa campagne pour dénoncer les produits chimiques potentiellement nocifs qui s’accumulent dans notre environnement quotidien. Et une nouvelle fois, ce sont des personnalités européennes qui sont prises en exemple. A l’automne dernier, 39 députés européens s’étaient prêtés au jeu ; des analyses d’échantillons de leur sang avaient révélé la présence de 76 produits pouvant être toxiques. L’expérience dont les résultats sont diffusés aujourd’hui a concerné pour sa part quatorze ministres de l’Environnement ou de la Santé de l’UE élargie – parmi lesquels le Français Serge Lepeltier. Le bilan n’est guère plus encourageant : 55 produits chimiques au total ont été repérés dans le sang des ministres européens (soit une moyenne de 37 produits par individu)."

Et les morts redeviendraient poussières qui nourrit la terre sans les conservateurs qui en font des momies.

Plus de micro-ondes tueurs, de portables cancérigènes, d’antennes ni de lignes électriques qui nous rongent le cerveau.

Fini la corruption, ils perdraient leurs sièges. Terminé les écarts surréalistes de richesse, nous y veillerions. Exit les dépenses somptuaires de nos gouvernants mégalomanes. Comptes seraient rendus et justice faite. Et fin de la violence sur nos écrans par manque de spectateurs.

Le boycott est l’arme suprême, d’une simplicité à la portée d’un enfant en bas-âge.

Quand nous nous unirons pour remplacer les tribunaux à la solde des puissances économiques, alors l’heure sera venue pour un nouveau monde soucieux d’éthique.

En rompant nos chaînes, un peu de conscience suffit, alors nous pourrions bien laisser la terre plus propre que nous l’avons trouvée à notre arrivée.

Je persiste et je signe : nous y pouvons tous quelque chose.

Christian Pélier














Le conte de Souris
soldat d'assaut
Le journal du Colonel
Itinerrances
Un Sacré rêve
Il va être père. A Paul et Angélique
Pendant ce temps à Veracruz 1
Chris chez Franck Fernandel
Trop top le rateau du voisin !
Dans les coulisses du temps d'un prof
Mon mantra du matin
Le petit bidon
Alice
Daltonien
mon 1er manuscrit refusé
Les "petits" métiers
Youpi ! L'école est finie
Debout
Notre Dame a sauvé Marseille
christian
Ma Méditerranée
Ses pieds lui rappellent
Il compte
La Bougie
Pendant ce temps à Veracruz 2
Pas un bruit
Un thé nature !
Stardate 52510.38.
Au Bois Joli
Foutue Télé !
Ô Toulouuuuuuse
Pendant ce temps à Veracruz 3
ma Méditerranée
Carnet de voyages
Tropiques Calypso
Marseille
Ma page est encore blanche.
Une rose pour Isabelle
Ma Mama corse
Pendant ce temps à Veracruz 4
TV. Lettre à feu.
Dehors l'oiseau
TV, le Grand zapping
Doumé ! La dournée !
TV again
TV folle !
La page est blanche
On vit
Le Routier
Au-delà de la fiction
La plage bis !
Ecocide
Etat des lieux
Nombre de têtes nucléaires ?
Un monde s'écroule
Chacun sur sa planète.
Le con ducteur de BM
Un soir comm'ça.
Pour trouver ton but
L'Infini nous attend
Belle époque
LE CRI
A la maison de retraite
TV war show, 14 juillet
Pauvres fous que nous sommes
France 5, Arrêt sur Images
Education à refaire
De l'amour.
20000 lieues, Les Goudes
"Elle" s'appelle Edith
Pendant ce temps à Veracruz 5
Il aurait aimé naître femme
Dans ma bibliothèque
Mes dimanches
Chez Ingrid
Le Gai Savoir du Pied
Une rose pour Isabelle
L'Invitation
Régression
Bonhomme bonhomme
Mon petit Jésus
Quand j'entendrai le glas
Si tu peux te rendre compte
Les attitudes préalables
Carnac vu par Einstein
BLC ATTITUDE
Le contrat qui nous enchaîne
code-barre
Qui est Je ?
Le chant des Baumes
J'ACCUSE
Un bar à Marseille
Matrix, Le Virus
Puissants, vous paierez
Demain c'est Noël
Les obstacles à la communication
Le chemin des étoiles
J'étais un mouton
Bien communiquer
Femme et homme mode d'emploi
Le BOYCOTT, arme de reconstruction massive.
non-dits, 90 % du message
merde aux annonceurs
Le fonctionnement de notre cerveau
L'éditoLes éditos mai 2017...Les éditos mars 2011/juin 2016Bric à BracItinérrancesIl n’y a pas d’ailleursMots de MaitresFAIS FRONT1984La pilule rouge ou la bleue ?M'écrireMa vie