chez moi
FAIS FRONT











" Aux regards inquisiteurs, qui cherchant à forcer ta pudeur légitime, voudrait pouvoir t'enfermer dans une caricature de psychologie - toujours plus simpliste, toujours plus liberticide.
Fais front !

Aux gardiens de troupeau qui, soit par les yeux doux, soit par les crocs, s'efforcent de te ramener vers leur « droit chemin », ignorant que ce chemin n'existe que dans leurs esprits médiocres.
Fais front !

Aux chantres de la morale, laïques ou religieux, qui masquent leur frayeur puérile derrière des conceptions aussi fantaisistes que péremptoires.
Fais front !

Aux « grands enfants » qui, voulant jouer l'innocence, démontrent en fait leur immaturité.
Fais front !

Aux pseudo-arlequins, dont les facéties et les grimaces, ne sont pas le reflet d'une réelle légèreté mais celui d'un manque de profondeur.
Fais front !

Aux unijambistes moraux, qui ne jurant que par l'amour et la lumière, là-même où les ténèbres règnent manifestement, méconnaissent l'ambivalence fondamentale de tout cycle vital.
Fais front !

Aux érudits, et autres perroquets savants, qui confondent l'intelligence avec cet amas de connaissances - aussi inutile qu'encombrant pour un esprit libre - et sur lequel pourtant ils fondent leur vanité.
Fais front !

Aux esprits morts-nés, qui partant d'une révolte légitime, et d'une lucidité vertueuse, ont fini par céder aux pesanteurs du réel, sombrant dans un cynisme et un fatalisme dont ils semblent vouloir recouvrir le monde.
Fais front !

A tous ceux qui ne « demandent qu'à croire », et préfèrent se réfugier dans une idéologie grégaire et sédentaire, plutôt que de chercher ce trésor intérieur, qui leur permettrait de fonder une philosophie aussi personnelle que vivante.
Fais front !

Aux « bons vivants » qui se targuant d'être naturels et sociables ne font en fait que manifester leur vulgarité et leur instinct grégaire.
Fais front !

Garde toujours foi en toi-même, sois fidèle à ton idéal du présent, fier de ta différence, tout en évitant toute exposition vaniteuse.

Toujours prêt à aider tes compagnons d'arme, et ne cherchant ni aide, ni refuge au sein des coeurs vulgaires, continue à arpenter orgueilleusement ces terres inconnues et illimitées qui forment ton champ de bataille et ta seule véritable destinée. "








soldat d'assaut
Le journal du Colonel
Itinerrances
Un Sacré rêve
Il va être père. A Paul et Angélique
Pendant ce temps à Veracruz 1
Chris chez Franck Fernandel
Trop top le rateau du voisin !
Dans les coulisses du temps d'un prof
Mon mantra du matin
Le petit bidon
Alice
Daltonien
Les "petits" métiers
Debout
Notre Dame a sauvé Marseille
christian
Ma Méditerranée
Ses pieds lui rappellent
Il compte
La Bougie
Pendant ce temps à Veracruz 2
Pas un bruit
Un thé nature !
Stardate 52510.38.
Au Bois Joli
Foutue Télé !
Ô Toulouuuuuuse
Pendant ce temps à Veracruz 3
ma Méditerranée
Carnet de voyages
Tropiques Calypso
Marseille
Ma page est encore blanche.
Une rose pour Isabelle
Ma Mama corse
Pendant ce temps à Veracruz 4
TV. Lettre à feu.
Dehors l'oiseau
TV, le Grand zapping
Doumé ! La dournée !
TV again
TV folle !
La page est blanche
On vit
Le Routier
Au-delà de la fiction
La plage bis !
Ecocide
Etat des lieux
Nombre de têtes nucléaires ?
Un monde s'écroule
Chacun sur sa planète.
Le con ducteur de BM
Un soir comm'ça.
Pour trouver ton but
L'Infini nous attend
Belle époque
LE CRI
A la maison de retraite
TV war show, 14 juillet
Pauvres fous que nous sommes
France 5, Arrêt sur Images
Education à refaire
De l'amour.
20000 lieues, Les Goudes
"Elle" s'appelle Edith
Pendant ce temps à Veracruz 5
Il aurait aimé naître femme
Dans ma bibliothèque
Mes dimanches
Chez Ingrid
Le Gai Savoir du Pied
Une rose pour Isabelle
L'Invitation
Régression
Bonhomme bonhomme
Mon petit Jésus
Quand j'entendrai le glas
Si tu peux te rendre compte
Les attitudes préalables
Carnac vu par Einstein
BLC ATTITUDE
Le contrat qui nous enchaîne
code-barre
Qui est Je ?
Le chant des Baumes
J'ACCUSE
Un bar à Marseille
Matrix, Le Virus
Puissants, vous paierez
Demain c'est Noël
Les obstacles à la communication
Le chemin des étoiles
J'étais un mouton
Bien communiquer
Femme et homme mode d'emploi
Le BOYCOTT, arme de reconstruction massive.
non-dits, 90 % du message
FAIS FRONT
1984
La pilule rouge ou la bleue ?
Youpi ! L'école est finie
Le conte de Souris
mon 1er manuscrit refusé
merde aux annonceurs
Le fonctionnement de notre cerveau
Il n’y a pas d’ailleurs
Bric à BracItinérrancesL'éditoLes éditos mars 2011/juin 2016Les éditos mai 2017...anticonformisteMots de MaitresM'écrireMa vie