chez moi
Ma Mama corse







De
Andrew Gonzalez
"Xvarnah"





Pas rien une corse d'origine, italiennes incluses forcément. Elle est LA la Mama ! Que tu veuilles y penser ou pas, elle est LA. Et pas ailleurs. Elle est comme ta main et tes pieds, impossible de s'en passer. Ho, elle ne dit pas toujours ce que tu aimerais entendre :
- Là tu es allé trop loin.
Parce que j'ai engueulé sa petite fille chérie, j'avais pas pris mon anxiolytique, exprès pour être là ce qui s'est avéré désastreux, j'ai pété un boulon et m'en veux encore.

Elle est loin de te prendre dans le sens du poil ! En plus elle est Bélier donc cherche pas la finesse dans ma mama. Mais corse ou pas, on aime tous notre mère quelle que soit ses origines et ses défauts, n'est-ce pas ? Et elles se ressemblent toutes, méditerranéenes ou pas.

Parfois je me dis qu'elle est juive aussi :
- Ho mon fils !! Pourquoi toi ?!! Comme si je n'avais pas assez souffert !...
C'est vrai qu'elle en a bavé. Sa fille, son mari, moi, et mon frère qui n'est pas en grande forme non plus. Parfois elle s'en veut de nous avoir mis au monde pour y vivre l'enfer. Mais elle n'y est pour rien. Tout était écrit et pas de gomme à l'horizon.
Elle souffre pour nous, lui en reste deux qu'elle aurait tant aimé voir heureux.

Moi, je suis content de l'appeler tous les jours, deux depuis que je vais de plus en plus mal, je ne veux pas affoler son coeur. Un jour sans l'entendre et elle me manque, même quand elle me rentre dedans sans le savoir, se demandant souvent après coup si elle n'a pas été trop loin :
- Hier soir, tu n'étais pas coordonné.
J'sais mêm'plus, mais si elle le dit :
- Mais là, tu es là.
Cool. Elle a moins peur. J'sais pas comment j'ai fait pour la rassurer parce que je me sens comme hier soir mais j'ai du donner le bon change. Elle se sent mieux, comme si elle suivait en son propre corps les affres de ma sclérose. Je suis mieux alors elle aussi. Mais je sais que je vais de plus en plus mal. Et jamais elle ne le saura, ou à mes obsèques, forcément.
- Là, ça va !
- Oui, pardonne-moi pour hier soir.
- Mais oui, avec tout ce que tu prends ! Ils ne savent même pas ce qu'ils te prescrivent...
Et là voilà partie dans les bienfaits et les méfaits des anti-dépresseurs. Je lui ai souvent dit qu'elle avait raté sa vocation. Elle en avait toutes les capacités et, rare cerise sur le gâteau, la compassion. Elle était faite pour s'occuper des malades. D'ailleurs c'est ce qu'elle fait depuis l'âge de quarante ans, quand sa petite fille est tombée malade sans autre diagnostic que la mort à brève échéance. Je n'ose même pas imaginer la profondeur abyssale de sa souffrance...

Ma Mama ?! C'est quelque chose et un sacré engin à manipuler avec la plus grande précaution. Mais tant pis et tant mieux, je l'aime comme elle est.











l'édito
les éditos mars 2011/juin 2016
Le conte de Souris
soldat d'assaut
Le journal du Colonel
Itinerrances
Un Sacré rêve
Il va être père. A Paul et Angélique
Pendant ce temps à Veracruz 1
Chris chez Franck Fernandel
Trop top le rateau du voisin !
Dans les coulisses du temps d'un prof
merde aux annonceurs
Mon mantra du matin
Le fonctionnement de notre cerveau
Femme et homme mode d'emploi
Le petit bidon
Alice
Daltonien
mon 1er manuscrit refusé
Les "petits" métiers
Youpi ! L'école est finie
Debout
Notre Dame a sauvé Marseille
christian
Ma Méditerranée
Ses pieds lui rappellent
Il compte
La Bougie
Pendant ce temps à Veracruz 2
Pas un bruit
Un thé nature !
Stardate 52510.38.
Au Bois Joli
Foutue Télé !
Ô Toulouuuuuuse
Pendant ce temps à Veracruz 3
ma Méditerranée
Carnet de voyages
Tropiques Calypso
non-dits, 90 % du message
Marseille
Ma page est encore blanche.
Une rose pour Isabelle
Ma Mama corse
Pendant ce temps à Veracruz 4
TV. Lettre à feu.
Dehors l'oiseau
TV, le Grand zapping
Doumé ! La dournée !
TV again
TV folle !
La page est blanche
On vit
Le Routier
Au-delà de la fiction
La plage bis !
Ecocide
Etat des lieux
Nombre de têtes nucléaires ?
Un monde s'écroule
Chacun sur sa planète.
Le con ducteur de BM
Un soir comm'ça.
Pour trouver ton but
L'Infini nous attend
Belle époque
LE CRI
A la maison de retraite
TV war show, 14 juillet
Pauvres fous que nous sommes
France 5, Arrêt sur Images
Education à refaire
De l'amour.
20000 lieues, Les Goudes
"Elle" s'appelle Edith
Pendant ce temps à Veracruz 5
Il aurait aimé naître femme
Dans ma bibliothèque
Mes dimanches
Chez Ingrid
Le Gai Savoir du Pied
Une rose pour Isabelle
L'Invitation
Le BOYCOTT, arme de reconstruction massive.
Régression
Bonhomme bonhomme
Mon petit Jésus
Quand j'entendrai le glas
Si tu peux te rendre compte
Les attitudes préalables
Carnac vu par Einstein
BLC ATTITUDE
Le contrat qui nous enchaîne
code-barre
Qui est Je ?
Le chant des Baumes
J'ACCUSE
Un bar à Marseille
Matrix, Le Virus
Puissants, vous paierez
Demain c'est Noël
Les obstacles à la communication
Le chemin des étoiles
Merci :-)de tout sur toutJ'étais un moutonBien communiqueritinérrancesj'aime leurs motsFAIS FRONTm'écrireMa vie